• Facebook Social Icon

Mathieu NOIROT

27 ans

Bénévole été 2015

Kinésithérapeute

Les deux premières semaines du mois d’août 2015, j’ai eu la chance de pouvoir intégrer l’équipe de bénévoles de l’association Help Kampuchea, pour dispenser des soins à des familles dans le besoin sur Phnom Penh et les environs. 

 

A ma grande surprise, nous avons pu être très utiles, malgré notre absence d’expérience antérieure en humanitaire : référencement des familles, examens cliniques, soins, petits ateliers d’informations/prévention, dépistages et vaccinations… Bref plein de choses dont les familles ont besoin et n’ont habituellement pas accès !

 

Ce qui m’a marqué le plus au Cambodge, c’est de voir cette énorme fracture sociale, sans aucune classe moyenne : des personnes très aisées, souvent en gros 4x4 blancs luxueux, et à côté des familles entières complètement abandonnées dans des bidonvilles, qui n’ont accès à rien, ni santé ni éducation… Et c’est là que nous pouvons intervenir ! Les personnes dont nous nous sommes occupées étaient très reconnaissantes pour l’aide qu’on leur apportait. On remarquait que le simple fait de leur porter de l’attention leur procurait un mieux-être. Malgré le niveau de vie très différent entre eux et nous, ils trouvaient toujours un moyen de nous offrir quelque chose en retour, c’était très attachant. 

Le choc culturel fut aussi impressionnant et très intéressant. Au Cambodge, la famille est très importante et ils ont un très grand respect des aînés. Nous avons vécu une expérience hors du commun : nous avons eu une expérience très forte en accompagnant une personne âgée en fin de vie, jusqu’à la fin. C’était très émouvant, toute la famille était autour de lui 24h/24. On a ensuite eu un privilège : nous avons été convié à leur grande cérémonie organisée pour lui, sur plusieurs jours, symbolisant son départ dans l’autre monde… Une expérience unique !

 

Cette mission de deux semaines a été une chance pour nous. On en gardera tous un souvenir inoubliable ! Personnellement, j’en retiens que la solidarité internationale, c’est beaucoup plus accessible que ce que je pensais, et qu’on peut être vraiment utile très simplement. Ainsi, j’encourage chacun à tenter l’aventure avec Help Kampuchea, c’est parfait pour une première (ou plus !?) expérience humanitaire !